La construction d’une gendarmerie : une œuvre de longue haleine

Après les fermetures successives des gendarmeries de BAREGES et de GEDRE, il était important  pour pouvoir conserver les effectifs et la présence d’un service public  indispensable, de réaliser une nouvelle caserne moderne, répondant à un cahier des charges très draconien, sous peine de  voir nos gendarmes  partir  sous d’autres cieux.

C’est à l’unanimité que le conseil municipal de Luz st Sauveur a délibéré favorablement le 05/04/2011 pour la concrétisation de ce projet.

Le premier besoin était de trouver un terrain entre 3500 et 4000 m² répondant aux exigences et aux critères définis par la gendarmerie nationale. Les possibilités étaient limitées et le choix s’est porté sur la parcelle AH65 en face du forum, avenue de gavarnie.

Après avoir obtenu un agrément de principe pour ce terrain le 16/02/2012, un sous seing privé a été signé  avec les propriétaires le 26/12/2012.

Les modalités de mise en œuvre ont ensuite été étudiées entre la commune, les échelons locaux de la gendarmerie et l’administration centrale.

Le financement était assuré principalement par des prêts de la caisse des dépôts et consignations et des subventions du ministère de l’intérieur et de l’état à l’échelle départementale au travers de la DETR.

Sous respect de l’enveloppe prévisionnelle, les annuités d’emprunts seraient couvertes par la perception des loyers

Il ne manquait que l’accord définitif. Il a été porté à notre connaissance par un courrier de M. le Ministre de l’intérieur,  Manuel Valls le 18/10/2013, quelques mois après sa venue lors des crues de juin 2013.

Nous nous étions rendus sur le terrain également en juin 2013 avec le Général Denis Favier, directeur de la gendarmerie nationale pour lui faire découvrir l’emplacement.

Un concours d’architecte a été organisé et les cabinets retenus ont été reçus par la commission des travaux du conseil municipal de Luz st Sauveur aidée dans ses choix par Mme Colonel des bâtiments de France et M. De Barros du C.A.U.E. que nous remercions pour la qualité de leurs conseils.

C’est le cabinet Cachau qui a été retenu et qui a réalisé cet ensemble qui s’inscrit bien dans le paysage.

A quelques jours de son inauguration officielle, je souhaitais adresser des remerciements sincères, à Claire Bennassar directrice générale des services de la commune de Luz st Sauveur et à M. l’adjudant- chef Philippe Monnot chef de service des affaires immobilières de la gendarmerie des Hautes -Pyrénées ,  car les échanges par navettes ont été très nombreux entre les services de la commune de Luz st Sauveur et ceux du groupement de gendarmerie départementale des hautes pyrénées pour franchir les nombreuses étapes  que l’on peut assimiler à des travaux d’Hercule.

Merci bien entendu à toutes les personnes ayant contribué à faciliter et concrétiser ce projet dont les partenaires financeurs, l’état et les ministères concernés, la CDC, le conseil municipal de l’époque, .Jean Glavany pour ses interventions, M.le Général Favier et M.le Ministre de l’intérieur M.Manuel Valls.

Bonne inauguration et longue vie à la gendarmerie de Luz st Sauveur et à ses occupants.

 

Alain LESCOULES.

Enfin l’ouverture

Suite à de récents changements de loi, ou l’état nous contraint à nous unir avec nos vallées voisines.

Des choix doivent être fait, de modernisation et de mutualisation des moyens.

C’est ce qui se passe en ce moment dans notre commune de Luz St Sauveur.

En effet nous avons eu à prendre des décisions en réunion de l’ancienne communauté des commune du Pays Toy, ainsi qu ‘en conseil municipal.

Elles auront,  un impact  sur l’avenir et le fonctionnement du tourisme dans notre vallée.

Deux choix se sont présentés à nous: 

1 de garder un office de tourisme communal.

2 de le mettre à la grande communauté des communes de la vallées des gaves, et de donner la direction, les prises de décision, le choix des taux de la taxe de séjour etc…  à d’autres élus que ceux de la commune de luz et du pays toy.

Lors de ces différents votes, l’opposition s’est prononcées favorablement, à l’unanimité, lors de deux conseils l’un communautaire du Pays Toy et l’autre municipal,  pour le premier choix.

Alors, quand monsieur Laurent Grandsimon Maire, nous a proposé deux postes de suppléants afin siéger au sein du conseil d’administration de l’OT communale, il nous est apparu censé de demander un poste de Titulaire avec un suppléant pour Luz au coeur.

Nous avons toujours eu le désir d’apporter notre contribution au bon fonctionnement  de la communauté Luzéenne et nous pensons que l’office du tourisme reste un outil indispensable au développement et au maintien du tourisme dans notre vallée.

C’est donc après plusieurs années de tentative que Romain Estrade et Jean claude Le Borgne pourront faire entendre la voix et les idées de Luz au cœur à l ‘OT.

Nous ne sommes pas dupe , nous rentrons dans une structure où la difficulté va être grande. Le non renouvellement du contrat de Myriam Poublanc directrice est une très mauvaise nouvelle car son dynamisme et son professionnalisme étaient reconnus de tous . La perte de 100 000 € de budget lève de grandes incertitudes .

Mais au moins, nous serons informés et nous pourrons communiquer.

 

HOMMAGE A JEAN CLAUDE DEFIGEAS !

HOMMAGE A JEAN CLAUDE DEFIGEAS !

Nous étions à Höchberg au mois d’avril dernier dans le cadre du 40 ème anniversaire du jumelage qui nous unit à cette ville Bavaroise, lorsque la triste nouvelle nous est parvenue.

Jean Claude Defigeas est décédé !

Il y a 40 ans, Jean Claude, conduisait la délégation Luzéenne et c’est sa signature qui figure sur le traité de jumelage qui fut signé à Höchberg.

Jean Claude et son épouse Danielle ont pendant des années largement contribué au développement des relations entre nos deux cités.

Il a   été un adjoint au maire actif au sein du conseil municipal de Luz st Sauveur et  a entre autres responsabilités municipales présidé le syndicat des Thermes de St Sauveur.

Dentiste de profession, il a soigné des générations de Toyes et de Toys.

Il s’est aussi adonné à d’autres passions  liées à l’élevage des pigeons mais aussi des ovins.

C’était  un  grand amoureux de la nature et du Pays Toy, un chasseur et un pêcheur reconnu.

Homme d’engagement et de conviction, il sera présent dans nos mémoires lors des festivités qui se dérouleront cette fin de semaine à l’occasion des rencontres retour des deux  anniversaires 40 ans avec Höchberg (Allemagne) et 15 ans avec Bastia Umbra (Italie).

 

Alain LESCOULES.

 

Un autre départ ……..

A midi tu passeras pour la dernière fois la porte de la Mairie de Luz Saint Sauveur en tant que directrice des services.

Un départ discret à l’image de ce qu’a toujours été ta personne, et qui aurait mérité une sortie plus digne. Quand on a contribué pendant plus de 25 ans au rayonnement de notre ville, lorsqu’on a fédéré autour de soi comme tu l’as fait avec la quasi-totalité des autres chefs de service en aidant toujours judicieusement à la décision, on mérite un minimum de reconnaissance. Merci Claire pour ce que tu as apporté à notre cité et aux nombreux villages,  qui lorsque tu étais à la disposition du Sivom du Pays Toy, ont utilisé tes compétences pour accompagner au mieux leurs projets.

Merci pour ton implication dans l’abattoir dont l’existence fait aujourd’hui débat.

Certains diront : « après tout elle n’a fait que le travail pour lequel elle était rémunérée!!!!!!».

Mais ton engagement  hors du commun Claire, nous sommes nombreux à pouvoir en parler, il est celui d’une travailleuse de l’ombre qui n’a jamais triché.

Alors oui Claire, demain tu vas quitter le monde du travail, tu auras certainement un pincement au cœur et tu verseras peut-être une larme en pensant à ces merveilleuses années jusqu’à un certain jour de 2014 ou la disgrâce est arbitrairement tombée sur toi.

Tu te remémoreras ces merveilleuses années destinées à surmonter les embûches quotidiennes et à améliorer la qualité de vie de nos concitoyens, l’objectif obsessionnel que nous partagions.

Ton départ prématuré, c’est ton choix, nous le comprenons.

Nous te souhaitons tous une paisible et heureuse retraite auprès des tiens et de belles  randonnées avec tes ami(e)s) de l’Altitoy dont tu as été la première présidente.

Nous t’adressons tous l’expression de notre reconnaissance éternelle.

Alain Lescoules , au nom des anciens élus et de ceux ayant composé la liste « Luzaucoeur ».

Conseil Municipal du 29 mai 2017

Une réunion du conseil municipal est prévue pour demain  lundi 29 mai 2017  à 21 h , avec un ordre du jour (ci dessous) d’une banalité déconcertante.

C’est la raison qui nous pousse à adresser ce jour une demande d’ajout dans les questions diverses concernant:

-la situation de la station de ski (résultats, perspectives, travaux,départs, recrutements,organigramme).

-la situation de l’établissement thermal

-le devenir et la place de nos écoles, dans la nouvelle intercommunalité

-les décisions et le calendrier de construction du nouvel abattoir par cette nouvelle grande communauté

-la suite des travaux d’accès à notre vallée (gorges de Pierrefitte ou de Luz)

-les procédures en cours (Sébastien Mark), (Sylvie Hèches)

La moralisation de l’action politique et la démocratie tout court imposent des informations que nous ne devrions même pas avoir à demander.

Luzéennes, Luzéens , venez assister à ce conseil municipal, l’avenir de votre commune  vous intéresse, nous le savons.

 

Ordre du jour :

  1. Création d’un poste d’agent de maitrise à compter du 1er juin 2017 (promotion interne).
  2. Création d’un poste de technicien principal à compter du 1er juillet 2017 (avancement de grade).
  3. Renouvellement du contrat aidé – poste animateur – à temps complet à compter du 20 juin 2017 – 6 mois.
  4. Attribution des tranches conditionnelles 1 et 2 – maitrise d’œuvre – pour la création de la promenade du Bastan.
  5. Signature du bail de la nouvelle caserne de gendarmerie.
  6. DETR 2017 – demande d’une subvention pour l’aménagement d’un espace public aux abords de la passerelle de la Sarre.
  7. Candidature à l’appel à projets de l’agence Adour-Garonne pour la qualité de l’eau – captage Saint Bazerque.
  8. Création de nouveaux produits – Luzéa.
  9. Cessions de véhicules (tracteur et camion-benne).
  10. Décisions modificatives budget principal et budgets annexes.
  11. Minoration du loyer du Coco Loco en raison de la fermeture des gorges.
  12. Convention de maitrise d’ouvrage déléguée pour les travaux crue réseaux assainissement des communes d’Esquièze-Sère, Esterre et Sassis et demande de transfert des subventions Etat et agence Adour-Garonne à la commune de Luz.
  13. Reconduction de la convention avec le CLIC de la vallée des Gaves de mai à juillet.
  14. Reconduction de la convention d’occupation du bureau de la montagne avec le bureau des guides – saison 2017
  15. Attribution de la location du turon de la Mazou – saison 2017.
  16. Permanences élections législatives 1er et 2ème
  17. Convention relative à la porte d’entrée du Néouvielle entre la commune de Luz et la commission syndicale de la vallée de Barèges.
  18. Questions diverses.

Vote du 7 mai

Les élues et élus du groupe d’opposition du Conseil Municipal de LUZ SAINT SAUVEUR ne veulent pas rester muets à quelques jours du 2 ème tour des élections présidentielles.

Bien au contraire ils invitent les Luzéennes et les Luzéens à se déplacer massivement pour aller déposer un bulletin au nom d’EMMANUEL MACRON et plus largement les électrices et les électeurs de ce beau Pays qu’est notre FRANCE pour qu’ils en fassent autant.

Si un vote peut être qualifié d’utile, c’est bien celui-là!

Nous sommes heureux et fiers de vivre ou d’être nés au Pays des Lumières, dans cette belle FRANCE qui a inspiré les fondements de notre république et fait rayonner la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen dans le monde entier.

Nos parents, nos grands parents ne doivent pas s’être battus au péril de leur vie pour rien.

C’est grâce à leur courage, à leur engagement, que nous pouvons librement nous exprimer, c’est grâce à leur abnégation et à leur volonté de construire l’Europe que nous vivons en paix.

Même s’il reste beaucoup à faire pour que rayonnent les mots de LIBERTE, EGALITE et FRATERNITE que nous retrouvons sur tous les frontons de nos mairies, même si nous avons le droit de nous sentir abandonnés, parfois oubliés, il faut garder espoir et croire en la démocratie, tant que nous n’en sommes pas privés.

La solution n’est pas dans les extrêmes, ils ne se nourrissent que de tous nos maux, de toutes nos souffrances, de nos difficultés à surmonter les crises qui se succèdent et n’ont que des propositions stériles qui ne s’inspirent que d’un nationalisme dangereux.

Alors le 7 mai votez et faites voter pour Emmanuel Macron!