Adiou Coulet,


Salut l’ami et voisin d’enfance on t’aimait bien tu sais !

Jean Pierre tu es né le 6 septembre 1964 à lourdes. Petit dernier d’une fratrie de 4 enfants, tu as vécu une enfance heureuse apprenant très tôt dans les « pattes » de Maria les rudiments du commerce.
Après quelques années passées à l’université à TOULOUSE tu es revenu au Pays Toy où tu as été tenté un instant par le désir d’effectuer une carrière politique dans un grand parti de droite occupant même la présidence des jeunes de ce mouvement pour les hautes -Pyrénées.
On ne sait pourquoi cette carrière a été interrompue, peut- être par l’envie dominante de perpétuer le commerce familial. Dans tous les cas ton engagement commercial durant de nombreuses années a été total et a contribué à la fidélisation de la clientèle venue d’EUSKADI que tu appréciais et qui te le rendait bien. De nombreux liens d’amitié se sont noués durant ces nombreuses années avec nos amis du Pays Basque, Ils étaient chez toi comme chez eux. Qu’ils soient supporters de Bilbao, de la real sociedad, du deportivo alaves , d’eibar ou encore d’osasuna , c’est chez toi qu’ils se retrouvaient le week-end surtout pendant l’hiver.
Tu as surpris tes amis lorsque tu as décidé de transformer ton bar en repère du Ché passionné que tu étais devenu par Cuba et ses habitants.
Après la droite c’est un pays de gauche qui t’attirait au point de vouloir y passer une partie de l’année lorsque tu serais en retraite. Tu t’y rendais chaque année et tu attendais ce moment avec impatience.
En fait c’est au centre, au café du même nom que tu excellais par ton sens de l’accueil et par cet humour qui te caractérisait, « esprit de baredyo ». Même si parfois tu étais bougon, tu étais très consensuel et tu n’aimais pas les conflits. Tu étais un adepte de l’expression libre relayé en cela par des amis qui appréciaient la « cisaille » ils se reconnaîtront.
Tu as bien réussi ta vie professionnelle et tu étais heureux de pouvoir en ce 06/10/2018 comptabiliser 60 ans de café du centre en cumulant les années de Maria ton exemple et les tiennes.
C’est le 06 octobre 2018 que tu nous as quittés, depuis c’est un véritable calvaire que tu as vécu, toi le croyant dévoué à la vierge Marie.
Ce 3 novembre 2019 tu es parti définitivement vers d’autres cieux, c’est souvent à cette date que tu allais te ressourcer vers Cuba ou tu menais à ta façon des actions humanitaires.
Nous n’oublierons pas non plus ton bénévolat au sein du ski toy, comme le fit tonton Henri avant toi.
Tu es parti trop tôt rejoindre Jeantou et Maria.
Aprendimos a quererte
Nous avons appris à t’aimer
Aqui se queda la clara,
Ici il reste la clarté
La entrañable transparencia
La profonde transparence
De tu querida presencia
De ta chère présence

Con la luz de tu sonrisa
Avec la lumière de ton sourire
Seguiremos adelante
Nous irons vers l’avant
Como junto a ti seguimos
Comme joints à toi nous continuons
Hasta Siempre Querido Jean Pierre
Pour toujours avec toi cher Jean Pierre.

Alain LESCOULES.

LES DÉCHETS INERTES – UNE LONGUE HISTOIRE QUE NOUS AVONS TOUJOURS SU GÉRER

Par le passé, on trouvait de petites décharges sauvages éparses sur le Pays Toy. Le territoire ne faisait pas exception ; il en était ainsi partout en France. Afin d’éviter cet écueil et permettre aux communes et aux entreprises de disposer d’un site dédié, Claude MASSOURE a réussi à négocier un terrain auprès de Dominique NOGUE à Viella. La décharge a vécu avec son temps et s’est adaptée à la prise de conscience environnementale. Après les années 2000 elle est devenue progressivement une décharge de gravats ; les autres déchets ayant désormais des filières spécialisées. Le site n’était pas vraiment licite car il ne bénéficiait en 2011 que d’un arrêté municipal de la commune de Viella et d’un accord oral avec le propriétaire. En mai 2012, la communauté de communes du Pays Toy, alors présidée par Jean-Marie DUPONT, récupérant la compétence du SIRTOM du Pays Toy, s’est engagée à régulariser le site : une convention-bail a été établie avec le propriétaire, Dominique NOGUE, un dossier de demande d’autorisation d’exploiter (DDAE) a été rédigé par les services, et un arrêté préfectoral a été obtenu pour cette Installation de stockage de déchets inertes (ISDI). Au vu des contraintes de remise en état du site, établies en concertation avec le propriétaire et les services de l’Etat, la capacité restante du site a été alors estimée à 11.400 m3. En 2011, l’apport avait été d’environ 8.000 m3. Dès lors, nous savions que le site de Viella serait plein sous 2 à 3 ans. Nous le savions déjà depuis quelques années, mais désormais l’échéance était palpable.

LE SITE DE CHEZE – L’ALTERNATIVE A VIELLA
Où trouver un second site sur le territoire ? La CCPT avait acquis un terrain à Chèze, loin de toute habitation et à proximité immédiate de la départementale.  Du fait de la présence d’une grange, l’acquisition s’est élevée à 65.000 €. Utiliser ce site paraissait la solution la plus intelligente. En janvier 2013, les études géotechniques ont été lancées (bureau d’études CETRA) ainsi que les études de faisabilité (bureau d’études SAFEGE). Deux premiers scénarios ont été présentés en CCPT, mais ils ont été jugés insatisfaisants. En parallèle, les études environnementales ont été menées à leur terme : étude Loi sur l’Eau et étude d’impact comprenant une étude d’incidence Natura 2000. La CCPT a donc travaillé sur un troisième scénario d’aménagement du site qui a été validé sur le principe début juin 2013. L’avantage de ce dernier scénario était qu’il était couplé à un autre dossier d’importance : la sécurisation (rectification) des deux virages dangereux de la mine de Chèze. Après une année de concertation avec la DDT65, nous étions arrivés à un accord, notamment parce que le CG65 disposait d’une ligne de crédit pour mener l’opération. La CCPT s’était engagée à donner sa réponse officielle au 30 juin 2013. Suite aux crues du 23 juin, le projet a été mis en stand-by, bien que le terrain n’ait pas été impacté par ces crues exceptionnelles. Pour autant, tout était déjà étudié et prêt à être lancé. Le site de Viella devait servir encore un temps sous forme d’une plateforme de recyclage des matériaux inertes afin d’en diminuer le volume à stocker. Ceci rallongeait d’autant plus la durée d’exploitation sur Chèze qui était estimée à minima à 60 ans. Le montant investi, rapporté à ces 60 ans, était tout à fait supportable pour la collectivité. Le projet répondait surtout à un besoin de service public.

Après avoir eu à gérer l’urgence des crues et les premiers travaux de reconstruction, le dossier a été réactivé début 2014 au sein des services de la CCPT. Le 30 mars 2014, suite aux élections municipales et au changement d’équipe dirigeante, le projet a été dogmatiquement abandonné. Une des premières décisions du tout nouveau président ! Aucun autre terrain n’a été recherché. Aucune étude supplémentaire n’a depuis été menée sur le site de Chèze, pourtant propriété de la CCPT. Adieu aussi l’opportunité de sécuriser les virages de la mine de Chèze…

Début janvier 2017, la CCPVG a vu le jour en reprenant les compétences de la CCPT. Le dossier ayant été mis aux oubliettes par la CCPT, rien d’étonnant à ce que la CCPVG ne l’ait pas réactivé (en a- t-elle eu même connaissance ?). Pour autant, son Vice-président en charge des déchets, et donc des déchets inertes et de leurs sites de stockage, devait bien être au courant de la situation de saturation à Viella, puisqu’il s’agit d’un élu du Pays Toy, M. Grandsimon ! Rien, le vide sidéral sur le sujet de 2014 à 2017 en tant que Président de la CCPT ! Idem de 2017 à aujourd’hui en tant que Vice-président de la CCPVG en charge de cette compétence !!

Les crues ayant donné un sursis au site de Viella, par une baisse temporaire des apports, la situation n’allait toutefois pas s’éterniser. Le 14 octobre 2019 dernier, sans anticipation aucune, les services de la CCPVG annoncent que le site de Viella est arrivé à sa pleine capacité et que le Président est contraint de le fermer… le 16 octobre 2019 ! Les communes et les entreprises sont invitées à apporter leurs gravats jusqu’à Boô-Silhen ! Mesure temporaire dont on n’oublie sciemment de nous avouer le délai. Il faudra bien faire quelques études et avoir les autorisations nécessaires. 5 ans de perdus d’un côté, et deux jours seulement donnés aux entreprises pour se retourner et se réorganiser… Bravo depuis 2014 rien n’a été fait pour maintenir ce service public ! Qui a décidé d’arrêter toute étude d’exploitation du site de Chèze ou de tout autre site alternatif, qui avait la charge de maintenir un site de stockage sur le Pays Toy. Maintenant il va falloir éviter que des dépôts sauvages fleurissent un peu partout, nous voici de retour aux années 1980 ! Nous savons, nous, qui sera tenu pour responsable des tas d’immondices que nous allons malheureusement revoir un peu partout. Sur qui va-t-il rejeter la faute cette fois-ci ?

LUZ au Cœur.

Saint Michel


Il y a 40 ans, sollicités par les élus de l’époque notamment les deux Claude, Darré et Massourre, les dirigeants et joueurs de foot de l’U.S.LUZ, ainsi que leurs épouses et compagnes prenaient le pari de relancer la foire aux côtelettes. Plus de 750 repas furent servis sous le chapiteau.
Aujourd’hui nombreux sont les restaurants et cafés qui œuvrent dans le même sens et qui servent des milliers de repas.
Le Ski Toy lui aussi est venu apporter sa contribution le dimanche à midi.
On sait aujourd’hui que cette manifestation est incontournable, et le rôle important qu’elle a eu pour la valorisation du pastoralisme et des pratiques ancestrales.
Tout cela a permis de mettre en exergue les qualités gustatives exceptionnelles de la viande de mouton du Pays Toy et l’obtention d’une appellation d’origine protégée.
Les retombées économiques sont indiscutables et le Pays Toy est bien identifié.
Nous ne pouvions laisser cet engagement sous silence.
Nous remercions tous les bénévoles avec une mention toute particulière à J.Pierre et Monique Soré qui sont présents depuis l’origine. C’est la moindre des choses.
Bonne fête aux Michèle et aux Michel !

LUZAUCOEUR.

Conseil municipal bis


Les élus du groupe d’opposition souhaitent avoir lors des questions diverses du conseil municipal du 24/09/2019 des informations précises sur les dossiers suivants :

Point sur les discussions avec Cauterets, sur le fonctionnement du SICLA et sur la saison 2019/2020.
Point sur la saison thermale
Point sur la sem centrale de réservation
Point sur la fréquentation du parking dédié aux campings cars (recettes- dépenses)
Point sur le devenir de notre Service des finances publiques
Point sur les effectifs des écoles et du collège
Point sur l’abattoir et sa reconstruction
Point sur le P.L.U.
Point sur le dossier de la Maison Médicale
Point sur le dossier de l’immeuble Le Guillou
Point sur la maison de M.De Gracia José

Conseil Municipal

Le prochain conseil municipal public se déroulera :

Mardi 24 septembre 2019

18h 30

salle du conseil municipal Mairie de Luz Saint-Sauveur

Ordre du jour :

  1. Finances : DM budgets
  2. Finances : reversement quotte part CICE Thermes
  3. Convention J Club
  4. Convention entretien sentiers CSVB
  5. Convention PARLEM
  6. Adhésion charte Zéro phyto
  7. Opération ENUIR Ecole
  8. Modification NUMERUS
  9. Transfert compétence réseaux de chaleur SDE
  10. Avenant AMO et marché STEP
  11. Questions diverses

Conseil Municipal

Le prochain conseil municipal public se déroulera :

Mercredi 22 Mai 2019

18h 00

salle du conseil municipal Mairie de Luz Saint-SauveurV

Ordre du jour :

  1. Présentation PADD
  2. Maintien compétence assainissement
  3. RPQS 2017 et 2018
  4. Transfert compétence Abattoir
  5. Demande subvention FPRM
  6. Convention détection fuites eau SEPT
  7. Urbanisme : 2 délibérations
  8. Tarification piscine 2019
  9. Gérance du Turon
  10. Attribution marché aire camping-car
  11. Finances : DM
  12. RH : remboursement frais visite médicale à un agent
  13. Convention mise à disposition vélos électriques à la SEM
  14. Versement direct d’une subvention à une association
  15. Questions diverses

Conseil Municipal

CONVOCATION

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC

Le prochain conseil municipal public se déroulera :

Mardi 16 avril 2019

18h 30

salle du conseil municipal Mairie de Luz Saint-Sauveur

Ordre du jour :

  1. Approbation des Comptes administratifs et de gestion 2018
  2. Affectation des résultats2018 BP principal et BP annexes
  3. Finances : DM 2019 BP et BA
  4. Finances : demande subvention DETR
  5. RH : emploi saisonniers
  6. RH : tableau des effectifs
  7. Travaux : attribution marché AMO maison de santé
  8. Urbanisme : certificat d’urbanisme opérationnel, non prise en charge des travaux d’extension et de renforcement du réseau électrique.
  9. Achat d’un véhicule d’occasion
  10. Modalités de remboursement des frais de déplacements et d’hébergement suite décret 2019-139
  11. Remboursement frais à un conseiller municipal
  12. Questions diverses

Conseil municipal


Le prochain conseil municipal public se déroulera :
Vendredi 22 mars 2019
18h 00

salle du conseil municipal Mairie de Luz Saint-Sauveur
Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Ordre du jour :

  1. Présentation et vote des Budgets primitifs
  2. Thermes : Délib 2 autorisation 25% invest N-1
  3. Thermes : emplois saisonniers 2019
  4. Finances : vote des taux de fiscalité
  5. Finances : vente d’un véhicule
  6. Finances : demande FAR 2019
  7. Urbanisme : Travaux raccordements
  8. SDE : projets éclairages plan d’eau et berges du bastan
  9. Questions diverses

conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC

Le prochain conseil municipal public se déroulera :

Mercredi 13 février 2019 21h 00

salle du conseil municipal Mairie de Luz Saint-Sauveur

Ordre du jour :

  1. RH : nomination ASVP
  2. RH : désignation Directeur Régie des transports
  3. Associations : avance subvention « Robin des chats »
  4. Urbanisme : prise en charges raccordements dans le cadre CU ou PC
  5. Actualisation conventions locaux OT et Régie des sports
  6. Renouvellement bail commission syndicale centrale de l’YSE
  7. Assainissement : financement travaux STEP et réseaux : emprunts
  8. Questions diverses