La dette de LUZ ARDIDEN !

Le leitmotiv de M. le Président du SIVOM.
Quand on est à court d’arguments pour expliquer son échec on a tendance à mettre le paquet sur les sortants pour masquer ses propres insuffisances. (Si M. le Président était un gestionnaire hors pair cela se saurait !) Alors on revient régulièrement sur l’encours de la dette de la station.
Sachez M. le Président que l’on ne nous a pas offert les équipements qui ont constitué le projet Ardiden 2000. (Aulian et Béderet Express) Après ces judicieux investissements l’encours était de 24 millions d’€. Lorsque nous sommes arrivés aux affaires en 2005 il était de 21 millions et lorsque nous vous avons passé le flambeau il n’était plus que de 14 millions et dans un superbe état de fonctionnement et d’entretien assuré par une équipe bien organisée, motivée et structurée.
NOUS avons géré COLLECTIVEMENT la dette avec nos partenaires en poursuivant les investissements et en communiquant POUR MAINTENIR L’ ATTRACTIVITE DE LUZ ARDIDEN !
Votre résultat à vous c’est une réduction artificielle du déficit liée à un abandon de l’entretien et à un non renouvellement d’appareils, à l’absence totale de communication, à la réduction de la masse salariale etc…etc…une catastrophe de gestion humaine aussi !
La vérité qui nous inquiète c’est 426 861€ de recette en moins sur l’exercice 2014/2015 et une spirale négative qui va nous conduire dans le mur.
En ce qui concerne la remontée de Cauterets à Luz Ardiden, il s’agit du projet que nous portions et pas d’un autre projet comme M.le Président voudrait le laisser penser comme pour se dédouaner de l’avoir inlassablement combattu. Attitude lamentable une fois de plus !
Vouloir faire penser que vous avez travaillé sur ce dossier, c’est vouloir tromper la population comme vous avez essayé de le faire avec le projet de la gendarmerie.
Le seul projet que vous avez c’est vous !

Conseil Municipal du 7 octobre

Le prochain conseil municipal se tiendra le mercredi 7 octobre 2015. A la lecture de l’ordre du jour ci dessous,

Capture022nous sommes particulièrement surpris de ne voir aucun point sur la station de ski de Luz Ardiden. Devant la situation qui nous et qui vous inquiète, l’équipe des élus de Luz au Coeur a adressé un courrier à monsieur le Maire de Luz St Sauveur afin de rajouter des points à l’ordre du jour.(ci dessous le courrier)

Monsieur le Maire, Monsieur le Président du S.I.V.O.M de LUZ ARDIDEN,

A la lecture de l’ordre du jour du conseil municipal du 07/10/2015 nous constatons avec stupeur qu’aucun point d’information concernant la station de LUZ ARDIDEN n’y figure.

Devant l’inquiétude légitime et grandissante manifestée au quotidien par de plus en plus de nos concitoyens, nous nous devons de tenter d’obtenir des explications de votre part.

Vous utilisez régulièrement le mot « stratégie » pour communiquer sur votre action concernant la station de ski, aussi nous souhaiterions avoir des éclairages sur celle-ci, tant vos atermoiements et vos tergiversations ne nous permettent pas d’en définir les contours et au contraire nous font douter de votre volonté et de votre capacité à vouloir trouver des solutions et à prendre les bonnes décisions.

Après vous être séparé d’une majeure partie des cadres compétents et indispensables au bon fonctionnement de notre station, vous aviez indiqué pouvoir répondre aux besoins en privilégiant la promotion interne. La communication lamentable d’un élu –employé aurait provoqué le renoncement de personnels qualifiés! Est-ce vrai ? Envisagez-vous de recruter ? Si oui, pouvez-vous nous indiquer par quels moyens, vos pistes, les conditions de ces éventuels « transferts » notamment les financières ?

Avez- vous l’intention de remettre en question la double direction de l’office de tourisme et de la station de ski ? Elle ne donne pas satisfaction et au contraire fait ressortir les limites dont nous vous avions fait part!

A quel stade de la réflexion en êtes-vous, concernant les discussions avec les élus de la station de ski de Cauterets ? Calendrier et fréquence des réunions, etc… ? Suivez-vous d’autres pistes ?

Il semblerait que vous, maire de LUZ SAINT SAUVEUR et président du SIVOM de LUZ ARDIDEN ainsi que Monsieur le maire d’ESQUIEZE-SERE, président de la régie de LUZ ARDIDEN ayez abandonné vos sièges au conseil d’administration d’N’PY pour laisser place à deux autres personnes appartenant à la majorité du conseil municipal de LUZ SAINT SAUVEUR. N’est-ce pas un aveu d’abandon de la station de LUZ ARDIDEN ? Ce choix a t’il été validé par les élus du SIVOM et de la régie ou a t’il été imposé ? Existe-t-il une délibération entérinant cela ?

Est-il vrai que vous devez 100000€ à N’PY ?

Après avoir expliqué qu’il n’était pas utile de réaliser la V3 (grande visite) du télésiège de la source, vous seriez revenus sur votre décision. Nous nous en réjouissons ! Pouvez-vous nous signifier quand seront effectués les travaux et comment seront-ils financés ?

Pouvez-vous nous indiquer si l’achat de la dameuse et du chasse-neige objet de la controverse avec l’élu- employé seront maintenus et pouvez-vous nous indiquer que devient ou deviendrait la convention de déneigement avec le conseil départemental ?

Vous avez mis en avant la carte des trois stations du Pays TOY l’an passé comme étant l’un des événements majeurs de votre action, qu’en est-il aujourd’hui ?

Nous sommes à deux mois de ce qui pourrait être le début de saison, l’ »immaculada » et aucune communication sérieuse n’existe et n’est relayée par aucun media concernant les dates d’ouverture, les tarifs, le recrutement du personnel etc…. rien de bien rassurant vous en conviendrez.

Ce n’est pas non plus le dernier rapport de la chambre régionale des comptes, ni les propos de M.le président de la régie par rapport à l’impact de ce mandat sur sa vie de famille lors du dernier conseil de régie, ni encore les rumeurs que vous pourriez nous confirmer sur la suppression de deux postes de caissières et de trois postes au self qui rassureront.

Alors M. le maire même si l’épreuve s’avère difficile, en dehors de toute autosatisfaction, faites en sorte de nous tracer une voie crédible, une ligne d’espoir pour l’avenir de notre station.

Les élus de la liste « luz au cœur » du conseil municipal.

N’hésitez pas à nous faire par de vos remarques ou questions et rendez vous mercredi soir à 21 h à la mairie de LUZ

 

 

Descente sans chaleur

Hier, un événement  peu courant, se déroulait à LUZ ARDIDEN ,une descente aux flambeaux avec les écoles de skis de la station. Pour cela, la station restait ouverte jusqu’à 18 h suivi à 19 h 30 de la descente. Bilan de la manifestation selon les présents

Spectateurs 15

Moniteurs 35

Selon l’organisation ?(absent)

La communication de la station sur l’événement avait été tellement forte que personne ne savait que la station restait ouverte jusqu’à 18 h . Juste on pouvait voir sur le papier glacé 19 h 30 « descente aux flambeaux » et rien sur facebook

Bref rendons hommage l’E.S.F, elle était la seule à communiquer sur son facebook

Capture5

 

 

 

Inadmissible

Un événement inédit, s’est produit cette semaine à la station. Nous mettons en ligne le récit et les réponses.

Date : 10/02/2015 18:14:26
A laurent Grandsimon
Sujet : altercation de ce jour.intolérable! inadmissible!
Disposant de quelques jours de vacances pour accueillir mes petits enfants et leur faire goûter les plaisirs de la neige, c’est tout naturellement que mon choix s’est porté vers la station de Luz Ardiden.

Après avoir skié dans des conditions optimales (neige abondante, de qualité et bien damée, pas un seul nuage et pas de vent) d’abord avec Léo (7 ans) qui passe partout le matin, puis avec Louise l’après midi sur ce magnifique espace réservé aux débutants, c’est tout naturellement que nous nous sommes retrouvés grands parents et petits enfants pour se désaltérer au bar d’Aulian. J’ai tout au long de ces deux jours apprécié la sympathie que  m’ont manifesté de  nombreux employés de la station et je les en remercie. J’ai moins apprécié le comportement inadmissible, pour ne pas dire irresponsable de M.le directeur de la station et de l’office de tourisme. Nous discutions tranquillement avec des personnes très agréables lorsque M.le Directeur est entré dans le bar. Ayant eu vent de ce que ce Monsieur avait proféré des menaces sur les membres de Luz au coeur, je faisais en sorte de ne pas avoir à croiser son regard. Je répète, je suis en vacances avec mes petits enfants. Soudain M. le directeur vient interrompre la discussion que j’ai avec un client de la station en me tendant la main et en me fixant dans les yeux. Cette poignée de main  vigoureuse n’avait rien de sympathique puisqu’elle était destinée à  tenter de m’intimider. Très rapidement ce Monsieur  me fait comprendre que ce n’est  ni le directeur de l’office de tourisme , ni celui de la station de ski qui me fait face mais Monsieur Sébastien Marck. Il est menaçant et incorrect, puis injurieux lorsqu’il compare, ajoutant le geste à la parole, les détenteurs du blog de Luz au coeur et ceux qui y écrivent  à ce que l’on trouve parfois malencontreusement sur les trottoir et qu’on écrase. « de la merde » vous avez bien compris. A ce moment, j’élève la voix pour lui faire remarquer qu’il vient de m’insulter ainsi que mes amis , que nous sommes ses employeurs, qu’il a un devoir de réserve et que cette affaire n’en restera pas là. Aussitôt il me demande de quitter ce lieu où je n’aurai rien à faire. Bien entendu, je lui ai répondu avec force qu’il n’était certainement pas celui qui m’expulserait de cet endroit.
J’ai aussitôt appelé M. le Président du SIVOM, maire de Luz St Sauveur pour lui faire part de ce comportement irascible et irrationnel. J’attends une sanction ou des excuses publiques, mes colistiers aussi.  Si rien n’était fait nous ne siégerons plus lors des prochaines convocations du conseil municipal.           
Ce récit est destiné à vous rappeler les faits, dont je vous ai fait part au téléphone ce jour, tels qu’ils se sont déroulés.
Alain LESCOULES.
Date: Thu, 12 Feb 2015 11:47:44 +0100
From: laurent.grandsimon

Subject: Re: Tr : altercation de ce jour.intolérable! inadmissible!

Monsieur Lescoules,

Vous le savez, il y a toujours plusieurs versions des faits en ce qui concerne un échange entre deux personnes. Chaque acteur a sa propre interprétation de ce qui s’est passé, et chaque témoin sa propre compréhension . Dans le cas qui nous occupe je n’ai pas l’intention de rechercher si la version de M. Marck décrit l’incident plus objectivement que la votre, ou inversement.

Comme je vous l’ai dit au téléphone hier, il s’agit d’un différend personnel et exclusivement personnel. Deux hommes se rencontrent ils expriment leur désaccord et leur mutuel mécontentement, le ton monte, l’altercation se termine et on devrait en rester là. Je trouve regrettable pour notre vallée que vous cherchiez à transformer cet incident en question politique.

J’ai informé formellement M. Marck que le lieu et le moment étaient mal choisis pour exprimer son mécontentement à propos des attaques sur sa famille. Il le reconnait.

Il n’y aura pas de sanction administrative à son encontre.

Cordialement

Laurent GRANDSIMON

From: alescoules
To: laurent.grandsimon

Subject: RE: Tr : altercation de ce jour.intolérable! inadmissible! Disposition-Notification-To: « mairie@luz.org » <mairie@luz.org>
Date: Thu, 12 Feb 2015 15:10:44 +0000

Monsieur Grandsimon,

il ne s’agit pas d’un différend personnel et exclusivement personnel. Il s’agit tout simplement d’un comportement irrationnel doublé d’injures envers un élu  employeur de M.Marck. Ce manque de respect est inadmissible et votre décision lamentable n’est pas une surprise pour moi.
Vous faites régulièrement référence à la politique, il ne s’agit pas d’une question politique, il s’agit d’insultes publiques proférées à des élus par un salarié trop conditionné par les personnes qui l’ont recruté.
Ce n’est pas la première fois que M.Marck agit de la sorte  et ce n’est pas non plus la première fois qu’il « menace » physiquement des personnes.
Vous faites référence à des éventuels témoins, je souhaite une confrontation avec eux et je demanderai aux personnes qui  me l’ont proposé spontanément de venir apporter leur témoignage.
Je vous rappelle que je suis en vacances avec mes petits enfants , qu’ils ont assisté à ce spectacle désolant que vous cautionnez.
Cela vient confirmer votre incapacité à prendre les bonnes décisions du fait de votre partisanerie.
Compte tenu de votre manque d’objectivité dans cette affaire, nous n’assisterons  à aucune des réunions que vous présiderez  à la communauté des communes et au conseil municipal de Luz saint Sauveur tant que M.Marck ne nous aura pas adressé d’excuses publiques .
Je vous demande de bien vouloir lire le rapport circonstancié que j’ai rédigé pour vous informer ainsi que mes colistiers et membres de Luz au coeur.     
Alain Lescoules 

Petit Rappel

Capture 5Suite à l’article de la dépêche sur les stations et surtout le commentaire de Laurent Grandsimon, nous remettons en ligne une partie d’un document écrit par les anciens présidents du Sivom et de la Régie. Depuis que monsieur Grandsimon est président du Sivom,il tient toujours le même discours:

-découvert un déficit

-faire passer les anciens élus pour des irresponsables

-aujourd’hui  la régie va mieux car le déficit a diminué en contrôlant les dépenses.

Nous verrons le résultat en fin de saison car peut être beaucoup ont déjà oublié le début de saison sans neige mais les chiffres ne l’oublient pas.

La solution miraculeuse de la  DSP mérite une encart particulier

Billet du 1/6/2014

Depuis sa création, les équilibres financiers ont toujours dépendu de la subvention des communes du SIVOM de l’Ardiden.

La structure de gestion actuelle de la station (en régie, à autonomie morale et financière) oblige les élus de la régie à voter le budget en mars-avril pour l’année calendaire, cela étant totalement inadapté pour le fonctionnement d’une station de ski dont l’ouverture est généralement fin novembre et la fermeture fin mars début avril.

Si fin mars le montant des recettes d’exploitation des 3 premiers mois est connu, les recettes de décembre ne sont qu’une projection sur la base d’exploitation dans des conditions normales (bon enneigement et conditions météos favorables).
Depuis 1990, date de l’autonomie de la régie, les budgets ont toujours été votés avec cette incertitude. Le contrôle de légalité a toujours validé les comptes de la régie et la Chambre Régionale des Comptes n’a pas relevé d’ « insincérité » lors de ses contrôles.

Par ailleurs, comme toutes les stations de ski, le fonctionnement de la station est soumis aux aléas climatiques et techniques dont les répercussions sont importantes dans le chiffre d’affaire et les comptes.

La station de Luz Ardiden subi comme toutes les stations des difficultés financières et doit se soumettre aux ajustements comptables demandés par la Chambre Régionale des Comptes

Les résultats corrects d’exploitation de la saison 2012 ont permis de limiter le déficit. Les recettes de la saison 2013 ont permis de couvrir une partie du déficit en le diminuant de 300 000€ le ramenant ainsi autour de 500 000€.

La Chambre Régionale des Comptes a demandé à la Régie de comptabiliser des écritures d’ordre, sans incidences sur la trésorerie mais uniquement sur le résultat, pour un montant total de 450 000€ (Intérêts courus non échus  : – 380 000 €, rattachement des charges : +155 000 € et produits : -225 000 €). Cette demande a eu comme conséquence de ne pas réduire pour moitié le déficit comptable. Sans ces régularisations la perte de l’exercice 2013 de -145 113 € aurait été un gain de 305 000€.

Malgré tout cette situation partagée par le conseil de régie est connue des services de l’Etat :

–          Sur le compte administratif 2013, l’équilibre global est déficitaire de 158 992 € avec une section de fonctionnement déficitaire de 962 615 € mais une section d’investissement excédentaire de 803 623€. Cette situation permet à la régie d’avoir une trésorerie suffisante pour faire face à ses obligations. Les comptes administratifs et les comptes de gestions ont été  votés à l’unanimité en 2011, 2012 et 2013.

–          Le budget 2013, voté également à l’unanimité, prévoyait une subvention importante du SIVOM et des recettes optimistes issue du plan de redressement de la fréquentation (baisse tarif basse saison, et confortement de l’offre familiale). Celle-ci a eu son effet sur la première partie de la saison avec une augmentation de 10% jusqu’à la fin du mois de février.

–          Conformément à la réglementation, l’ensemble des délibérations a été transmis aux services de l’Etat pour contrôle de légalité.

Le projet de rapprochement avec la station de Cauterets mené plusieurs années était pour nous une  des solutions pour pérenniser l’avenir de Luz Ardiden tout comme les rapprochements effectués avec le domaine du Tourmalet et Gavarnie avec la création du produit « grand ski by N’py » .

Sans oublier le travail apporté par le groupe N’py ; la station de Luz Ardiden n’aurait jamais eu les moyens financiers de bénéficier des avancées techniques dont elle dispose aujourd’hui (forfaits mains libre, vente internet, place de marché …) Le groupement d’achats et les économies d’échelle la communication.

Notre gestion de la station de ski (ce n’est pas un stade de neige) n’a rien laissé de côté et surtout pas ce qui relève de la sécurité et qui a un coût important. Nous disposons aujourd’hui d’un domaine parfaitement entretenu et sécurisé, d’une restauration performante, des qualifications « ISO 14000» et surtout d’excellentes notes délivrées lors des enquêtes effectuées auprès de nos fidèles clients.

LUZ ARDIDEN soufflera ses quarante bougies en 2015, nous sommes nombreux à avoir accompagné son développement et sommes convaincus de son utilité pour faire que notre territoire et son fond de vallée puissent conserver l’attractivité sans laquelle tout péricliterait. Nous avons toujours mis au cœur de nos préoccupations les emplois (plus de 150 emplois directs en saison et une garantie de travail de 13 semaines pour chaque saisonnier),  avec en filigrane la recherche de solutions pour éviter que des contributions trop lourdes pour les communes viennent compromettre sa survie.

Nous y sommes parvenus en prenant des décisions réfléchies et partagées souvent à l’unanimité pour ne pas dire toujours.Nous n’avons jamais remis en cause les choix de nos prédécesseurs, car il est trop facile de critiquer.

D’autres aujourd’hui, critiquent en contestant les choix, après avoir contribué au travers d’articles ou de tracts à détériorer régulièrement l’image de notre station.

Nous avons beaucoup donné pour cette station et nous ne le regrettons pas. Nous avons toujours honoré nos engagements : les salariés, les fournisseurs, les établissements bancaires qui nous ont fait confiance, tous ont toujours étaient payés. Nos comptes sont validés chaque année par les services compétents de l’administration et les budgets sont visés par le contrôle de légalité. Comment pourrait-on, compte tenu de tout cela, douter de la sincérité de nos budgets ?

Mesdames et Messieurs, vous avez fait le choix de voter le budget en déséquilibre, c’est votre projet politique. Cette première décision aura des conséquences et des incidences pour les communes du SIVOM de l’Ardiden.

Vous avez voulu jouer les pyromanes !!! Il sera temps de jouer les pompiers et de proposer les choix de demain pour le développement durable de notre territoire.

Les anciens Présidents du SIVOM et de la Régie Ancien Vice Président de la régie

Chambre régionale des comptes

Le rapport de la chambre régionale des comptes sur les stations pyrénéennes vient de sortir et déjà la presse fait une analyse sur le sort de LUZ ARDIDEN .

«Si huit stations tirent leur épingle du jeu, les deux tiers sont dans une situation financière fragile et les finances publiques locales fortement sollicitées», relève Jean Mottes.

Si les indicateurs sont plutôt au vert au Grand Tourmalet, ce n’est pas le cas à Luz-Ardiden, une station pour laquelle la chambre régionale des comptes s’est interrogée en septembre dernier dans un rapport «sur la poursuite de l’activité compte tenu de sa situation financière délicate».

Rien que la photo illustrant l’article du Figaro, mis en linge sur lourdes infos fait froid dans le dosCapture d’écran 2015-02-12 à 11.20.54

 

Le choix de la nouvelle équipe de déposer le budget en déséquilibre en 2014, que nous avions dénoncé avec force comme irresponsable, ne pouvait que mettre sur le devant de scène LUZ ARDIDEN .

Depuis plusieurs années nous avons déjà mis l’accent sur les difficultés de la station.Le travail avec CAUTERETS était une réponse pour trouver la taille critique.

Nous reviendrons en détails dans un prochain billet, sur le rapport et les solutions que nous avions proposé.

Pour aujourd’hui il faut communiquer partout

LUZ ARDIDEN EST OUVERT

Il faut le dire car la saison est triste et la 1ere  semaine de vacances de février très calme!!!

Et nous attendons toujours la grande communication

 

 

 

Monsieur le Président

Voilà + d’un mois que nous avons envoyé un courriel à Monsieur le président de la régie des sports d’hiver de Luz Ardiden
A ce jour toujours sans réponse

 


luz saint sauveur le 26/12/2014

                                                                              Monsieur le Président,

 

Au nom du groupe d’opposition  qui représente 50% de la population de la commune de LUZ SAINT SAUVEUR , (laquelle contribue à plus de 72% au déficit  structurel de la station de ski de LUZ ARDIDEN) je souhaiterai pouvoir obtenir légitimement les réponses aux questions suivantes:

 Effectifs permanents et effectifs saisonniers , organigramme, personnels ayant quitté la régie depuis le dernier exercice, personnels ayant rejoint la régie depuis le début de la saison et pour  ces derniers, fonction au sein de la régie et lieu de résidence.

Nature du contrat (grandes lignes) du nouveau directeur, détail des missions qui lui sont confiées,  montant et part du salaire chargé dans chacune des deux structures, office du tourisme et station de Luz Ardiden.

De manière a pouvoir répondre à des affirmations de nos concitoyens, nous souhaiterions également savoir s’il est vrai que son loyer mensuel est pris en charge par la régie et dans l’affirmative pour quel montant.

Dans le même ordre d’ idée, nous vous demandons de nous signifier quel a été le coût des travaux « d’embellisement » du centre d’accueil d’Aulian ainsi que celui concernant l’achat du mobilier ancien.

Enfin nous souhaiterions être destinataires des comptes rendus  des conseils d’administration du sivom et de la régie  ainsi que de l’évolution des journées ski tout au long de la saison.

Veuillez agréer Monsieur le Président, l’expression de nos très sincères salutations et nos meilleurs voeux pour 2015.

 


Incroyable

Luz ne monopolise pas les médias (contrairement aux promesses de début de saison), mais quand il y a un article comme jeudi dernier dans la dépêche du midi, nous ne pouvons que rester sans voix.  Monsieur MARCK, l’outil que vous avez trouvé en arrivant tant à la station qu’à l ‘office du tourisme était en excellent état et avec des équipes très compétentes.(voir les classements iso et les enquêtes contour).luzCapture 5Nous ne devons pas habiter dans le même LUZ car les habitants et les commerçants n’affichent pas le même sourire. En dehors de la semaine du nouvel an, le reste de la saison est bien triste et ce n’est pas cette première semaine des vacances de février qui va redonner le sourire (sur la réservation en ligne de la centrale de Luz, il restait samedi 7 février plus 55 appartements à louer et sur booking.com pratiquement tous les hébergeurs ont des dispos).

40 ANS, OU VA LUZ ARDIDEN ? bis

Nous avons appris que Monsieur le Directeur de l’Office de tourisme et de la station Luz-Ardiden est un de nos fidèles lecteurs et qu’il s’offusque des propos tenus par un certain laurentsaintsimon dans son article sur le fil de discussions « 40 ans, où va Luz-Ardiden ? ». Le blog « Luz au cœur » est un espace de libre expression où seuls sont modérés les contenus orduriers qui n’ont pas leur place ici. Blog de vigilance citoyenne, nous nous attachons à laisser chacun s’exprimer. En revanche, nous revendiquons la totalité des articles signés « Luz au cœur ». Les autres commentaires n’engagent donc que leurs auteurs.
Nous rappelons à toutes fins utiles à Monsieur le Directeur de l’Office de tourisme et de la station Luz-Ardiden que s’il souhaite porter plainte, il est libre de le faire. Nous vous rappelons que nous sommes des élus des luzéennes et luzéens et qu’à ce titre nous vous demandons de nous respecter. Vous pouvez aussi nous rencontrer, nous sommes ouverts à toute discussion.
LUZ AU COEUR.