Accueil

Journal de l’opposition municipale pour la mandature 2014 – 2020.

Ce blog est un espace de proposition et de discussion animé par les conseillers municipaux d’opposition, 7 sur un total de 15, de la commune de Luz-Saint-Sauveur. Les candidates et les candidats non élus en 2014 de la liste Luz au cœur y participent aussi. Nous invitons tous les habitants de Luz-Saint-Sauveur ainsi que tous ceux du pays Toy à y participer dans un esprit constructif.

11 réflexions sur “Accueil”

  1. A la lecture de ce billet et du dernier mot du Maire de Luz Sauveur (à lire sur le site de la mairie), il m’apparaît comme une évidence.

    Je m’explique : Mr GRANDSIMON a accédé au Graal du pouvoir en pays toy et c’est ce qu’il souhaitait, il hérite d’une situation qu’il semble découvrir … Alors là, je m’interroge, aurait il omis de se préparer à accéder au pouvoir? aurait il construit sa campagne sur des rumeurs, des on dit, sans prendre soin de s’assurer de la véracité des propos ni de la réalité des faits? Qui veut le croire ? En tous les cas pas moi… Mais comment va t’il couvrir la piscine ? Mais quand va t’il prendre SES RESPONSABILITÉS ?

    Autre chose, le manque d’humilité dont il fait preuve avec son équipe les a conduit à négliger les travaux d’urgence dans la frénésie de l’accession au pouvoir. Il était bien plus important de rechercher les alliances valléennes pour Présider la communauté des communes et autre SIVOM plutôt que de faire le point avec les conseillers sortants sur les urgences à traiter….

    Alors oui monsieur le Maire, vous avez pêché par manque d’humilité car non vous ne pouvez pas tout savoir, mais vous pouvez questionner ceux qui savent.

    C’est bien là le pire des défauts … Et je ne peux que le déplorer.

    Severine LAUBERTON MAURIES
    Conseillère municipale

  2. Qui est Monsieur Grandsimon ?

    Trois mois maintenant que Monsieur Grandsimon est à la tête de la mairie de Luz Saint Sauveur et nous allons de surprise en surprise…

    Ses déclarations de campagne vite oubliées, voici le vrai visage du nouveau maire :

    1) Pour combattre l’hégémonie de Luz et œuvrer pour l’intercommunalité dans le respect des petites communes :
    Le Maire de Luz, contre toute attente, se fait élire Président de la communauté des communes, poste alors occupé par un conseiller municipal de Betpoey dont le travail avait été salué par tous.
    Au passage, Monsieur Grandsimon augmente sensiblement les indemnités de ses vice-présidents…
    Ça coûte un peu cher mais cela fait toujours plaisir !
    Et deuxième étape, la présidence du Sivom de l’Ardiden… Cette boulimie était très inattendue de la part de celui qui prêchait pour une meilleure représentation et un partage de compétences.
    Il ne restait plus qu’à faire élire son propre cousin à la Régie de Luz Ardiden, dont chacun connait l’étendue de l’expertise en matière de station de ski. Un Président dont à voix est inaudible tant il semble paralysé par la présence du super président.

    2) pour défendre la démocratie participative :
    Elu pourtant si petitement avec à peine quelques voix de plus que la liste d’opposition, il décide d’écarter totalement ces élus de toute la gestion de nos principales structures touristiques (Sivom de l’Ardiden, Régie des thermes, Maison de la vallée, Office de tourisme).
    Oubliée la démocratie participative et le respect de la représentation de nos suffrages et tant pis si son équipe peine à remplir toutes les fonctions, il fait appel à des « personnalités extérieures » dont la légitimité est proportionnelle à leur implication dans la campagne de Monsieur Grandsimon.
    Et que dire des actions intempestives sans aucune consultation des riverains (du type aménagement du square de la Poste) avec tout le succès que l’on sait.

    3) Pour défendre les personnels des structures communales et respecter leur sensibilité :
    Le respect du nouveau Président du Sivom de l’Ardiden pour l’encadrement de la station s’est rapidement soldé par le départ de deux d’entre eux.
    Le Directeur de la station muselé à chaque réunion, humilié publiquement devant son personnel et les élus des stations, écarté de toute décision, s’est vu contraint de quitter son poste.
    Ce climat délétère et empreint d’animosité ainsi que l’absence de tout dossier de développement a également convaincu l’animatrice du Pôle touristique de quitter le Pays Toy.
    Qui sera le suivant ?

    4) Pour une gestion éclairée et un nouveau management à l’anglo-saxonne :
    Le CV de Monsieur Grandsimon long comme le bras pour un homme si vite retiré de la vie professionnelle était à lui tout seul un formidable programme de campagne.
    Et voilà qu’une fois élu, Monsieur le Maire « découvre » la réalité financière lui qui déclarait sur Radio Luz éplucher avec le plus grand soin les budgets de la commune et du Sivom de l’Ardiden.
    C’est alors qu’il décide de présenter un budget du Sivom en déséquilibre. Une façon quelque peu originale de gérer les difficultés et de fuir les responsabilités qu’il a tant voulu assumer.
    Pour ce qui concerne les dossiers de développement, là encore c’est la panne. Heureusement, il hérite du projet déjà ficelé de la gendarmerie mais pour le reste, la feuille de route reste blanche.
    L’aménagement de la place de l’Eglise est purement et simplement abandonné sans même que le cabinet d’architecte en soit averti.
    Pas le moindre projet de remplacement, les sommes consacrées aux études sont ainsi définitivement perdues.
    Le seul projet d’aménagement urbain d’envergure qui aurait grandement contribué à embellir le vieux Luz (déplacement au pas du monument aux morts) ne verra pas le jour. A la place, on bouge et ont repeint les jardinières…
    Les périodes d’ouverture de la piscine de Luz, grande promesse de Monsieur Grandsimon, n’ont subi aucune modification. L’ensoleillement du mois de juin n’a décidément pas inspiré Monsieur le Maire.

    Les nouvelles techniques de management de Monsieur Grandsimon se résument malheureusement au vieil adage : « Les promesses de campagne n’engagent que ceux qui les écoutent ».Et tant pis si l’avenir du Pays Toy s’obscurcit jour après jour. Monsieur Grandsimon est Maire de Luz, Président du Sivom de l’Ardiden, Président de la communauté des communes ainsi son CV est encore plus long qu’il y a trois mois mais toujours aussi vide de sens.

    Luz65

  3. J’entends beaucoup de bruits et de rumeurs qui courent dans les rues de Luz!!et qui salissent des gens propres et intègres!!!
    Quand on voit de quoi il s’agit, on comprend d’où ça vient!!
    Il ne faut pas oublier que la commune de Luz est divisée en 2, à deux voix prés, ainsi que pas mal de familles ou amis!!…. celà n’arrange rien…
    C’est à croire que certains n’ont rien d’autre à faire!!!
    On entend parler de rumeurs ,de bagarres, c’est pas beau!!!
    Grand souci!!!!

  4. EN DIRECT DE L’OFFICE DE TOURISME

    Ces dernières semaines, la totalité de l’équipe de l’Office de Tourisme a interpellé par courrier Tous les élus du Conseil Municipal, sur la question de la finalité et de la pertinence des nouveaux aménagements intérieurs, décidés unilatéralement par la Présidente contre l’avis du Directeur, qu’elle s’est pourtant choisie.

    On découvrait jeudi soir, lors de la dernière séance du Conseil, que ce courrier n’était jamais parvenu à ses destinataires. Le Maire et son Adjointe n’ayant pas jugé nécessaire de le transmettre aux élus, qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition.

    Par contre, ils ont trouvé dès le lendemain en la personne de Daniel Borderolle, un exécutant parfait qui s’est immédiatement rendu sur place pour orchestrer ces « déménagements » sans la moindre empathie pour un personnel révolté par ce coup de force.

    Pourquoi, en effet tenir compte des remarques du personnel, de l’opinion des élus ou encore des réticences de certains membres du Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme.
    Les aménagements prévus, consistent purement et simplement à la mise à l’écart « spatialement » d’un personnel jugé trop proche de l’opposition pour favoriser le retour d’un personnel réputé « fragile ». Ou comment diviser pour mieux régner.

    L’argument massue de la Présidente consiste à dire qu’ainsi écartée de tout contact avec le client, la SEM pourra mieux remplir sa fonction de centrale de vente de séjours.
    Elle oublie tout simplement une évidence première, c’est que pour que des appels retentissent à la SEM, il faut d’abord réfléchir à des actions commerciales pertinentes découlant d’une politique commerciale engagée et offensive.

    Or, depuis 2 ans, sous l’égide de la nouvelle présidence, l’office de tourisme a oublié sa fonction principale :
    Aller chercher des clients.

    Alors avec une SEM en sous sol, on espère peut-être masquer l’inefficacité totale des responsables de l’OT.
    Quant à l’attitude de Mr Borderolle (chargé des basses besognes), elle n’étonnera personne. Le mépris qu’il exprimait hier pour le personnel de la station de Luz Ardiden, rejaillit aujourd’hui sur l’équipe de l’OT.
    Et pendant ce temps, Luz n’en finit plus de dégringoler.
    Décidément c’est un mauvais temps pour les valeurs de tolérance, de solidarité et de liberté.

    ANONYMOUS

    • Bonjour

      En effet je croyais qu il n’y avait plus de station de ski à LUZ ST SAUVEUR aucune publicité
      sur la region bordelaise ni lors des info regionales du SUD OUEST
      Nous entendons parler de BAREGES de LA PIERRE ST MARTIN DE CAUTERETS
      éventuellement GAVARNIE mais jamais au grand jamais de LUZ que fait l office du tourisme
      y a t i l trop de vacanciers la station est elle trop remplie

  5. Le débat qui agite la vallée depuis les dernières élections ne doit pas uniquement mettre en scène les membres ,anciens ou nouveaux du conseil municipal .La richesse d’un territoire ,c’est aussi les gens qui y vivent ,pour certains toute l’année ,ou en ce qui me concerne de manière plus occasionnelle.On peut ainsi observer, entendre et écouter et avoir un avis: c’est mon cas et j’ai donc décidé de l’exprimer. Après un semaine de vacances en février, j’ai noté quelques situations qui m’interpellent .Que se passe-t-il ? La préparation des pistes de ski est largement inférieure aux années précédentes, renseignement pris, on m’indique alors qu’une dameuse est en panne !..
    une panne qui se prolonge depuis le début de la saison, curieux pour le moins!!
    Autre exemple, à Aulian ,avec une nette dégradation du service au self et une gestion de la terrasse inexistante .
    Un autre « détail » qui m’a marqué, c’est la campagne de communication de cette saison.J’ai eu la chance, il y a vingt ans cette année, de créer la campagne de communication  » Luz ,vallée de lumière », avec un seul objectif ,mettre en scène les multiples facettes du village, des thermes et de la station de ski. Luz n’était pas au centre de tout, mais une destination essentielle, pas un carrefour dont on part pour aller ailleurs. La baisse de fréquentation de la station de ski ,qui est évidente pour tous, doit interpeller les responsables sur les choix stratégiques qui ont été faits et les orientations prises : la campagne de communication est ,à cet égard , un échec cuisant.
    Et que dire du climat qui règne, de cette tension permanente d’une vallée que l’on sent coupée en deux ,ou les règlements de compte et les coups bas se succèdent …
    Ce n’est pas l’image que j’avais de cet endroit que j’aime ,de son authenticité et de ses valeurs de fraternité .
    Alors ,oui Luz vallée de lumière tu t’éteins peu à peu…
    ps:je souhaite signer mon commentaire ,je n’ai aucun intérêt à défendre et donc pas à me cacher derrière l’anonymat.

    • Mr Lahillone Pierre
      Je suis employé à la station de Luz Ardiden, mon poste, l’hiver, est coordinateur du damage, en colaboration avec les responsables du service des pistes et l’équipe de fabrication de neige de culture.
      Les plans de damage, sont établis par informatique (C.G.X).
      Votre remarque sur le nombre de pistes non ouvertes a une explication; le manque de neige jusqu’au milieu de saison ne nous a pas permis d’ouvrir le domaine a 100%, et croyez-moi beaucoup d’effort ont été réalisé pour ouvrir les pistes en toute sécurité, et pour que notre clientèle ait un confort optimal.
      Nous n’avons pas eu de dameuse en panne, sur un parck de cinq machines.
      En espérant votre retour pour la saison prochaine et que la météo nous soit favorable.

      Amicalement

  6. Le projet actuel de liaison avec Cauteret va faire de Luz-Ardiden une annexe de Cauteret et c’ est le déclin économique de la vallée de Luz…..qui est programmé .

  7. Lettre ouverte à Annie SAGNE

    Alias « Annie la DECO »

    *j’ai choisi ce surnom parmi les divers qui vous sont donnés, car ayant été moi même décoratrice je me sens à l’aise pour vous donner mes impressions sur la décoration de LUZ Saint SAUVEUR .

    *J’ai vu avec horreur (et je ne suis pas la seule) la maison Gradet- Poque,
    majestueuse bâtisse du XVIII° siècle, affublée de deux échelles rustiques
    avec divers pots de fleurs dignes d’un échantillonnage de Jardiland .

    *L’idée serait charmante certes sur un chalet de montagne ou une bergerie
    mais quelle hérésie sur cette magnifique demeure…..

    *Par contre la charrette (pas le modèle XVIII° ayant servi à mener Louis XVI et Marie Antoinette à l’échafaud) pourrait, elle servir à évacuer à la décharge les vieux vélos marron chocolat qui sont d’un goût douteux pour les nombreux cyclistes qui roulent dans le pays.

    C’est se moquer d’eux et risque leur donner une fausse idée de la prospérité de LUZ Saint SAUVEUR.

    Puissent mes conseils vous donner des idées plus dignes pour LUZ et éviter quelques faux pas.

    Reet Mägi

    Propriétaire d’une résidence secondaire dans ce pays que j’adore.

  8. Lettre aux élus de la majorité.

    AU SECOURS !!!

    *Je n’ai pas très bien compris,même pas du tout,la page 3 de « côté village »n°5 :
    le bilan, les grilles de chiffres me sont hermétiques et les explications encore plus,quant à la transparence c’est plutôt opaque.
    *Ne pourriez pas faire plus clair ,plus simple avec des graphiques peut-être?
    *Il est vrai que je ne suis qu’un prof.de gym.et c’est connu les sportifs n’ont pas un »QI très élevé »
    aidez moi s’il vous plait.
    *J’habite quelques mois à LUZ,j’y paie mes impôts,l’électricité,l’eau, j’y fais travailler les commerçants donc je me sens concernée par la vie de ce village que j’aime beaucoup.
    PS:
    C’est curieux que la majorité de la nouvelle municipalité ai mis trois ans à se rendre compte de l’état soi-disant catastrophique laissé par le mandat précédent ???

    Bien à vous Micky Reet CAHUZAC

  9. Lettre ouverte à Monsieur Grandsimon ou Madame Sagne.

    J’ai un penchant pour vous Annie vu que nous avons eu quelques échanges épistolaires , à sens unique il est vrai.

    Mais comme vous étiez instit.,vous pourriez donner quelques leçons de calcul (niveau CP
    se sera suffisant) au Conseil Municipal pour le récapitulatif de la gestion de la station.
    Ayant assisté au dernier conseil j’ai été assez étonnée par le résultat énoncé par
    Mr Grandsimon
    explication:
    Ayant expérimenté le trafic des navettes je vais vous en faire un bref compte-rendu:
    J’habite à Saint Sauveur ,l’arrêt est juste à coté,super.
    VACANCES SCOLAIRES:
    *les deux premières navettes complètes.
    *la troisième à moitié pleine (les skieurs se sont rabattus sur leur voitures)
    *la quatrième 10 à 5 personnes

    HORS VACANCES SCOLAIRES:
    sur les trois (si elles arrivent)
    * la première une dizaine de personnes
    * la deuxième également (et encore)
    * la troisième 3 personnes (moi comprise)

    J’ai donc du mal à comprendre comment vous arrivez au chiffre de 20000 journées ski je suis assez sceptique !!

    Les navettes ne sont pas un critère d’évaluation du nombre de skieurs pour la saison!!!

    Mais il est vrai que les mathématiques ne sont pas mon fort ….

    Et tout cela n’est pas vérifiable mais surtout incontrôlable.

    Alors comment faire ????

    Bon courage à vous ANNIE

    Micky Reet CAHUZAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*